Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Culture / Centre culturel / Interviews / Virginie Cardinael, artiste peintre
Actions sur le document

Virginie Cardinael, artiste peintre

DSC00354 bis

« Professeur de langues, maman de deux enfants, Virginie Cardinael est   artiste dans l’âme. Ses toiles, tout en nuances, regorgent de couleurs, de reliefs. Elles ont une histoire, celui d’un moment vécu »

A peine a-t-on franchi le seuil de la maison de l’artiste que l’envie de regarder, toucher, entrer dans cette atmosphère feutrée nous gagne. Dans la salle de séjour quelques toiles sont accrochées en toute simplicité. Virginie Cardinael accueille « le visiteur » d’ un large sourire et d’un café bien frappé.

Virginie a trente-cinq ans. Elle est épanouie dans son métier, son art et sa vie de tous les jours.

«  j’ai toujours aimé dessiner mais mes parents me destinaient à une carrière sportive. J’ai opté pour une licence en langues germaniques tout en gardant l’envie de peindre, d’exprimer par des couleurs, des reliefs mon vécu et mes rêves. »

L’aventure a donc débuté lors de l’achat d’une maison dans la commune de Braives. « pour décorer notre maison, je ne voulais pas de reproductions. Nous n’avions pas les moyens de nous offrir des toiles. Je me suis donc installée dans un coin et j’ai repris mes pinceaux. Ma vieille passion, la peinture, a ressurgi. Lors d’une exposition à Saint-Barthélemy,  mon école, j’ai amené quelques toiles. Contre toute attente, les gens ont aimé et m’ont même proposé d’acheter. Une nouvelle voie se traçait… » 

La carrière artistique de Virginie Cardinael, commencée tout en douceur, monte en flèche   très vite et d’une manière inattendue. Contactée par une très ancienne galerie de Soiron, l’artiste fait sa première expo, en solo. Depuis, ses toiles connaissent un succès international : Barcelone, Paris, Saint-Germain, Hambourg, Londres et bientôt New-York !

«  je reste les deux pieds bien sur terre. Je ne veux pas vivre de ma peinture. Peindre doit rester pour moi un plaisir. De cette activité complémentaire, je ne garde que les côtés positifs ; la rencontre avec d’autres gens, d’autres horizons, une manière de communiquer, de partager, de découvrir ».

Virginie Cardinael anime des stages au centre culturel de Braives-Burdinne «  Les dames qui suivent mes stages sont habituées à suivre des règles. Mais dans l’art, il faut oser. Je   leur apprends les techniques, et puis elles s’expriment librement. Elles doivent trouver leurs propres méthodes.  »

L’artiste braivoise peint en autodidacte, en toute liberté. Le résultat est surprenant.

Virginie Cardinael ne connait pas le problème de «  la toile blanche. ». Ses tableaux ont du relief. On y sent un monde intérieur bouillonnant. « si je pouvais, j’y ajouterais de la musique… » Les couleurs sont très intenses. Virginie travaille à l’intuition, suivant ses humeurs et son inspiration, sans savoir vraiment où elle va. Elle utile un nombre inimaginable de matériaux : cartons, glacis, extraits de journaux, feuilles d’or…Elle aime travailler la matière. Elle s’intéresse aux cartes astrales, les dessinent . « Celles-ci donnent un accès à l’intensité intérieure et aux mystères de la vie. »

La peinture de Virginie Cardinael reflète son goût de liberté, son besoin de découvertes, de rencontres. Elle est le reflet d’une personnalité intense et profonde.

Site internet de Virginie Cardinael : www.virginiecardinael.com

                                                                                        Hélène Sprumont