Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Que faire ? / Villages et leur patrimoine / Fallais
Actions sur le document

Fallais

Le village occupe le versant nord-est de la rivière.
Fallais représente une sorte de grand rectangle, presque entièrement étalé sur la rive gauche de la Méhaigne, flanc exposé au sud. On y distingue le " haut du village " comprenant uniquement des maisons d'habitations, du " bas du village " où sont situés l'église entourée du vieux cimetière, des bâtiments qui datent du siècle dernier et qui abritaient jadis l'école ainsi que la maison communale.
L'ancien quartier de la gare, dont l'ancienne place vient d'être réaménagée en espace de détente, apparaît comme un prolongement du vieux village ; c'est là qu'on y trouve l'école communale, le hall des sports qui y est annexé depuis la fin des années 80 et à côté, une maison de village récemment construite.
Il faut également signaler la présence d'un château remarquable. A l'autre extrémité de la route de Huy-Hannut, à quelques habitations du siècle dernier, sont venues s'ajouter de récentes constructions.
Le hameau de Pitet est relié à Fallais par un sentier qui court le long du RAVeL. Par contre, l'espace bâti s'étale jusqu'à la grand-route.
En 2001, la « Maison LINSMEAU », destinée à procurer un logement de transit aux personnes en difficulté, a été inaugurée.

Un dépliant reprenant les activités et les visites à faire à Fallais à été réalisé par des citoyens, vous pouvez le télécharger ici

Le Chardon

fallais chardon La maison date de 1692. La porte d’entrée est surmontée d’une pierre armoriée portant l’inscription : A. Gilkinet de Chardon et C. Marchal de Fumal. Sur le talus en haut de la rue du chardon, on note la présence d’une ancienne croix en pierre datant du XVIIe siècle.

 

 

 

Eglise Notre-Dame

fallais eglise notre dame La paroisse existait déjà au XIIe siècle.
L’édifice roman primitif en très mauvais état fut démoli en 1854.
Certaines pierres tombales furent sauvées, d’autres furent démolies ou utilisées comme seuils de porte ou marche d’escalier.
La nouvelle église en pierre et brique est due aux plans de Dejardin, architecte de Braives.
On y remarquera des pierres funéraires des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, les fonts baptismaux en pierre du XVe siècle très intéressants (aux armoiries de Bourgogne), une belle vierge à l’enfant malinoise en chêne polychromé de la fin du XVIe siècle, une vierge en calvaire et une sainte barbe de la première moitié du XVIe siècle.
Il faut également signaler la présence d’un beau jubé dont la balustrade est datée de 1746 et d'un orgue classé (vers 1720).

 

Moulin de Fallais

Image3Dès 1350, deux moulins à farine sont déjà mentionnés dans un texte de Thomas de Beaufort, seigneur de Fallais. Au XVIe s., il n'en reste plus qu'un. Le moulin de Fallais était un moulin banal, ce qui signifie qu'il appartenait au seigneur et que les habitants étaient obligés d'y faire moudre leur grain sous peine d'une amende de 21 sols. Les parties actuelles du bâtiment remontent au 17e s. De nombreux remaniements affectèrent les constructions au XIXe etXXe s.
Depuis fin 2008, le moulin produit à nouveau de l'électricité.

 

Visiter le moulin de Fallais

Moulin « Li Stwerdu »

Image2A l’origine (1620), il s’agissait d’un moulin à huile qui fut transformé au XIXe siècle en moulin à craie.
La marne blanche extraite sur les hauteurs y était broyée pour la fabrication de couleurs à détrempe, mastic et teinture.
Durbuy, dans son ouvrage « Li fabrique al’croye » a évoqué ce moulin.

 Laissé à l’abandon à l’aube du 20ème siècle, il renoue aujourd’hui avec sa fonction première, le Stwerdu redevient Moulin à huile (presse électrique).

 

Visiter le moulin li Stwerdu

La chapelle Saint-Roch

fallais chapelle Saint RochMillésimée de 1764, la niche est posée sur un fût de colonne et une base gothique du XVIe siècle.

 

 

 

 

Le château de Fallais

fallais chateau L’histoire du château est passionnante et ses souvenirs ne peuvent laisser indifférent.
La chronique du château cite les noms des ducs de Beaufort, de Charles le Téméraire, Louis XI, Louis XIV comme autant de personnages y ayant résidé.
En 1465, les Liégeois alliés au roi de France Louis XI contre le duc de Bourgogne s’emparent du château. Mais dès décembre, ils doivent le restituer : Charles le Téméraire abolit les privilèges de Liège et décide une répression. Fallais sera le théâtre du projet du sac de Liège.
Durant son séjour du 3 au 9 juin 1675, Louis XIV ordonne la destruction de la Tour dite de Bourgogne et de la Tour Grignard.
Vaste quadrilatère flanqué à ses angles de tours circulaires en saillie, le château offre le plan d’une forteresse médiévale de plaine.Le château fut construit principalement dans le courant des XIVe, XVIe et XVIIIe siècle.
En 1937, un incendie affecta l’aile septentrionale, reconstruite depuis lors.

Chapelle Notre-Dame de la Bonne Délivrance

Petit édifice formé d’une stèle pyramidale, érigé en 1819 par Pierre à l’angle de la rue Macabioul. Une agréable promenade vous conduira à la ferme de Bossiau.

Hameau de pitet

Butte du Mont Saint-Sauveur

p2 Un peu d'histoireL’ancienne chapelle, depuis le XIIIe siècle à la collation de Flône, fut reconstruite au XVIe siècle et détruite au XIXe siècle.
Il n’en subsiste que quelques pans de mur et la porte dont l’encadrement de pierre calcaire est surmonté d’un linteau en mitre, sculpté d’un médaillon représentant l’Agneau Mystique, du XIIIe siècle.
C’est là que jadis avait lieu chaque année « le jet de la poire », coutume qui persista jusqu’en 1793. Un jeune homme, choisi parmi les plus robustes de Fallais lançait une poire du haut de la coline de saint-Sauveur en direction du bois Robert, et une autre dans la direction du ruisseau de Dreye.
Les endroits où la poire tombait marquaient les limites de la seigneurie de Fallais.
Y affleure aussi une roche volcanique, phénomène exceptionnel, que le géologue Dumont avait baptisé « Typhon de Pitet».

Le Château de Pitet

Pitet chateauEnsemble constitué de constructions des XVIIe et XVIIIe siècles et d’une ferme en carré Renaissance mosane remaniée au XIXe siècle dans le superbe parc dont on remarquera surtout la charmille.

 

 

 

L’ancienne forge

Image4Il s’agit d’un bâtiment classé qui date du XVIIIe siècle comme le confirme le millésime 1749 gravé sur le linteau de l’entrée.
Construit en pierre locale, avec sa toiture d’ardoises, ce petit bâtiment est un témoin privilégié et quasi intact de temps révolus.

 

Visiter l'ancienne forge

 

Le Jardin des Plantes de Pitet

indexLe Jardin des Plantes de Pitet à Fallais (commune de Braives) a pour objectif de présenter un aperçu des plantes de nos régions. Plus de 250 plantes sont ainsi mises en culture dans cet ancien jardin potager clos par des murs faisant partie du château-ferme de Pitet.
Divers dépliants et guides sont disponibles sur place.

Visiter le jardin des plantes de Pitet