Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Que faire ? / Villages et leur patrimoine / Ville-en-Hesbaye
Actions sur le document

Ville-en-Hesbaye

Ville-en-Hesbaye est bâti entièrement sur la rive droite de la Méhaigne.
Allongé dans les replis du plateau mollement ondulé et lové autour du ruisseau qui le traverse, le village s'organise en un ensemble de quartiers entre lesquels la transition est assurée par une abondante végétation.
 
Le village se présente sous la forme d'un triangle dont un côté correspond au noyau primitif. Là, dominant la vallée du Bolland, ceinturée par l'ancien cimetière, l'église se dresse à flanc de coteau, face aux deux mottes médiévales que la route sépare au passage. Un ancien sentier serpente entre les prairies. La rue du Bolland, en forme d'U, occupe les deux autres côtés. L'un comprend l'ancien centre administratif et scolaire de la Commune. Dans une partie de ces bâtiments a été aménagée la salle de " L'Amitié Villoise " de l’ASBL du même nom.
 
Plusieurs fermes subsistent, une est même de construction très récente. A l'intérieur de cette zone habitée, on devine les sources du ruisseau du Bolland qui se dirige vers le nord après avoir formé un petit étang; il termine son cours dans la Méhaigne près du "Velupont", en traversant le lieu-dit "les Basses".

Eglise de l’Annonciation

Ville Eglise de annonciation La tour et la nef furent rebâties en 1760, le choeur et transept en 1858, en brique sur un soubassement de pierre calcaire.
 L’intérieur rythmé de pilastres aux chapiteaux ioniques abrite un très beau mobilier du XVIIIe siècle : on y relèvera surtout le maître-autel qu’anime un groupe de l’Assomption, deux anges adorateurs, des confessionnaux, le tout datant de la seconde moitié du XVIIIe siècle.
 
Dans le porche, on distingue une dalle funéraire où reposent Jean Coppin décédé en 1610 et Anne Goderchal, décédée en 1622.

Chapelle Notre-Dame de Bon Secours

Ville Chapelle Notre Dame de bon secours Au carrefour vers Braives se dresse une potale sur un socle en pierre qui est datée de 1816.
Restaurée en 1938, elle s’abrite sous un vieux tilleul.

 

 

 

Ferme Rose

Ville Ferme rose Au centre de la localité se dressent les importants bâtiments de la Ferme Rose, ancienne dépendance de l’abbaye de Salzinne.
Le corps de logis, agrandi au début du XIXe siècle remonte à 1685, comme l’indiquent les ancrages de la façade. La grange, quant à elle, fut construite en 1763 par Dame Blanche Rosard, abbesse de Salzinne dont les armoiries figurent sur une pierre encastrée dans la maçonnerie.
Quatre hauts tilleuls précèdent le logis.

 

Moulin de Velupont

Ville Moulin de velupont La construction qui date de la fin du XVIIIe siècle est située au bord de la Méhaigne dans un cadre particulièrement verdoyant.
Au XVe siècle, à cet endroit, soit à la limite des localités de Ville-en-Hesbaye, Braives et Avennes il y avait une taverne.

Dans la localité de Ville-en-Hesbaye, on peut aussi voir plusieurs anciennes fermes et un puits, de même que le tilleul Saint-Antoine, magnifique arbre centenaire.
Dans la rue Joseph Wauters, se trouve une ancienne ferme dont les plus anciens bâtiments remontent au XVIè siècle.
Il existe deux mottes féodales, dont une est encore visible dans une prairie près de l’église. Des fouilles archéologiques ont permis d’y retrouver des objets du XIIIe au XVe siècle.